La mairie de Tende interdit la rencontre en plein air des 14 et 15 juillet au col de Tende

En ce 14 juillet interdit pour Roya citoyenne au col de Tende, quelques personnes se sont néanmoins retrouvées pour piqueniquer et échanger, à titre privé.
Elles ont pu constater, comme nous l’avons mentionn√©, la pr√©sence d’une centaine de v√©hicules de toutes sortes, motos, quads, 4×4, en plus des v√©los et des randonneurs √† pied, mais, de plus, surprise, une rencontre de comp√©tition internationale d’a√©romod√©lisme, autoris√©e par la mairie selon eux, et des campements bivouacs de 4×4 et de tentes par dizaines…
Soyons clairs, nous n’avons rien contre l’a√©romod√©lisme…

    

 

COMMUNIQUE au 12 juillet 2017

Par un courrier¬† recommand√© re√ßu ce mercredi 10 juillet, Roya citoyenne prend acte de l’interdiction pos√©e par le maire de Tende quant √† la tenue, les 14 et 15 juillet, de simples pique-nique agr√©ment√©s de discussions dans un cadre associatif, en un lieu naturel, le col de Tende, qui accueille chaque √©t√© des centaines de visiteurs qui piqueniquent et bivouaquent sur place sans qu’aucune autorit√© n’y trouve √† redire…

Nous déplorons cette décision hors de proportions et qui sort du bon sens commun.

De plus, elle vient s’inscrire dans un climat d√©l√©t√®re de harc√®lement depuis des mois de notre association ainsi que de ses membres par les pouvoirs de police, judiciaires et pr√©fectoraux, et par certains politiciens r√©gionaux et d√©partementaux, ¬†et enfin, derni√®rement, par une extr√™me droite √©hont√©e qui se trouve l√©gitim√©e par cet ensemble.

Lire le courrier du maire de Tende au format pdf : mairie-tende-interdiction-14-15.7