SITUATION A VINTIMILLE : Revue de presse 28-30/3/2023

Riviera 24, 28/3 : https://www.riviera24.it/2023/03/ventimiglia-maxi-operazione-della-polizia-contro-limmigrazione-clandestina-806763

Traduction approximative :

La Police d’Etat ex√©cute 16 arrestations d√©livr√©es par le Parquet d’Imperia pour le d√©lit d’aide √† l’immigration clandestine.

Les activit√©s d’enqu√™te men√©es par la police des fronti√®res de Vintimille, assist√©e par la police fran√ßaise (P.A.F.) en tant qu’observateurs, ont permis d’obtenir des preuves consid√©rables gr√Ęce √† des √©changes d’informations et d’enqu√™tes, √† des services O.C.P. (observation-contr√īle-pi√©ton) cibl√©s et √† des patrouilles conjointes, men√©es √©galement avec l’aide de leurs homologues fran√ßais, ainsi qu’√† des activit√©s techniques d’interception t√©l√©phonique et t√©l√©matique, autoris√©es par l’autorit√© judiciaire.

De plus amples informations seront fournies lors de la conférence de presse qui se tiendra à 12 heures dans le secteur de la police des frontières de Vintimille.


Il Sole 24 ore, 28/3/23 : https://stream24.ilsole24ore.com/video/italia/ventimiglia-favoreggiamento-immigrazione-clandestina-16-arresti/AEwH0nAD?refresh_ce=1

Traduction approximative :

Aide √† l’immigration clandestine. Sous ce chef d’accusation, 16 personnes ont √©t√© arr√™t√©es par la police des fronti√®res de Vintimille, dans la province d’Imperia. L’activit√© d’enqu√™te de la police italienne a √©t√© men√©e avec l’aide de la police fran√ßaise, ce qui a permis d’acqu√©rir des preuves consid√©rables gr√Ęce √† des √©changes d’informations et d’enqu√™tes.

 


Riviera 24, 28/3/23 : https://www.riviera24.it/2023/03/operazione-italo-francese-contro-il-favoreggiamento-dellimmigrazione-clandestina-arrestati-13-passeur-a-ventimiglia-806790?share_from=facebook

Pantographe
Op√©ration italo-fran√ßaise contre l’aide √† l’immigration clandestine : 13 passeurs arr√™t√©s √† Vintimille

Les migrants payaient 30 √† 150 euros en fonction du risque qu’ils prennent dans les trains : certains y ont perdu la vie.

Vintimille. Les voyages co√Ľtent peu, entre 30 et 150 euros, mais au p√©ril de leur vie. Et certains, pour franchir la fronti√®re franco-italienne, ont perdu la vie en s’√©lectrocutant sur les toits des trains √† destination de la France. La ¬ę¬†bande¬†¬Ľ criminelle, compos√©e d’hommes originaires d’Afrique de l’Ouest (notamment de C√īte d’Ivoire, de Guin√©e et du Mali), qui organisait des transferts transfrontaliers par train, a re√ßu un coup dur de la part des hommes de la police aux fronti√®res de Vintimille, dirig√©s par le commissaire adjoint Martino Santacroce, qui ont travaill√© aux c√īt√©s de leurs coll√®gues fran√ßais, dans le cadre d’un accord entre les parquets d’Imperia et de Nice.

Ce matin, √† l’aube, apr√®s un an d’enqu√™te dans la zone, les arrestations ont eu lieu. De nombreux policiers ont √©t√© d√©ploy√©s : avec l’aide d’une unit√© canine et d’un h√©licopt√®re de la police, qui a survol√© la rivi√®re Roja et les zones occup√©es par les √©trangers, les policiers ont proc√©d√© aux arrestations, d√©busquant les passeurs qui se cachaient parmi les migrants.

Il s’agit d’une op√©ration au cours de laquelle le parquet d’Imperia a proc√©d√© √† 16 arrestations, dont treize ont √©t√©¬† ent√©rin√©es de poursuites¬†¬Ľ, a expliqu√© le procureur g√©n√©ral d’Imperia, Alberto Lari, qui a coordonn√© l’enqu√™te avec le procureur adjoint Matteo Gobbi, ¬ę¬†trois personnes sont encore recherch√©es¬†¬Ľ. Il s’agit d’une enqu√™te qui a dur√© environ un an et qui a impliqu√© une vingtaine de voyages : il ne s’agit donc pas d’un incident isol√©, mais d’un incident qui s’est prolong√© dans le temps et qui a pris une certaine ampleur. Et c’est justement parce que nous nous sommes rendu compte qu’il s’agissait d’un trafic important et r√©p√©titif que nous avons mis en place, en juin 2022, une √©quipe d’enqu√™te conjointe entre les parquets d’Imperia et de Nice et entre la police des fronti√®res italienne et la PAF fran√ßaise, dans le but de documenter les faits tant en Italie qu’en France et de reconstituer l’ensemble du mouvement : les contacts avec les migrants √† Vintimille ou la mani√®re dont ils √©taient recrut√©s ; la mani√®re dont ils √©taient embarqu√©s dans les trains. Les Fran√ßais, ensuite, qui recevraient le rapport de nos forces de police, interviendraient √† la premi√®re station utile en France, donc une fois le d√©lit commis, en identifiant les migrants et en les √©coutant pour obtenir des informations sommaires. Nous pourrions ainsi boucler la boucle. Les migrants nous expliquaient combien ils avaient pay√© les passeurs et souvent qui ils √©taient, en identifiant les personnes, m√™me photographiquement, qui les avaient mis dans le train¬†¬Ľ.

Outre la coop√©ration des autorit√©s fran√ßaises, l’enqu√™te a fait appel √† des outils techniques : de l’analyse des relev√©s t√©l√©phoniques, pour v√©rifier les contacts avec les migrants, aux √©coutes t√©l√©phoniques pour documenter les accords, les m√©thodes de recrutement et le prix pay√© pour chaque voyage. ¬ę¬†Nous parlons m√™me de petites sommes¬†¬Ľ, a d√©clar√© M. Lari, ¬ę¬†car de nombreuses personnes ont pu monter √† bord des trains, de sorte que nous avons examin√© le b√©n√©fice global. Nous avons document√© les modalit√©s et d√©couvert qu’il y avait des r√īles parmi les passeurs : il y avait ceux qui contr√īlaient, ceux qui ouvraient les portes parce qu’ils avaient les cl√©s, dans certains cas les migrants recevaient des planches de bois pour se calfeutrer √† l’int√©rieur¬†¬Ľ.

Un nouveau coup port√© √† ces criminels qui exploitent les migrants tentant de franchir la fronti√®re fran√ßaise¬†¬Ľ, a d√©clar√© le directeur de la police des fronti√®res, Martino Santacroce, ¬ę¬†Avec cette op√©ration, nous avons d√©sarticul√© ce groupe qui cachait des migrants dans les trains, avec une cruaut√© particuli√®re, car beaucoup d’entre eux voyageaient m√™me cach√©s sur des pantographes, certains ont perdu la vie et d’autres ont couru de grands risques¬†¬Ľ. Il s’agissait d’une op√©ration tr√®s complexe qui impliquait le recours √† de nombreuses activit√©s techniques telles que les interceptions t√©l√©phoniques et t√©l√©matiques, mais aussi des activit√©s d’enqu√™te traditionnelles, notamment la traque, la filature, les photos et les vid√©os. Certaines arrestations ont √©t√© effectu√©es sur la Roya, car certaines des personnes √† arr√™ter dormaient sur place. Nous avons effectu√© des perquisitions ce matin avec l’aide de chiens renifleurs de drogue pour le nettoyage et d’un h√©licopt√®re de la police, qui a appuy√© les op√©rateurs sur le terrain¬†¬Ľ.

¬ę¬†Aujourd’hui c’est la synth√®se d’une op√©ration importante qui a permis d’intercepter un comportement criminel particuli√®rement dangereux, parce qu’il exposait les migrants √† des risques √©normes, car ils √©taient souvent plac√©s sur les toits des trains et certains y ont trouv√© la mort.
Il s’agit donc d’une activit√© extr√™mement pertinente¬†¬Ľ, a soulign√© le directeur interr√©gional de la police des fronti√®res pour le Pi√©mont, la Ligurie et le Val d’Aoste, Francesco Borr√®, cadre sup√©rieur de la police d’√Čtat, ¬ę¬†Le deuxi√®me aspect que je voudrais souligner est la coop√©ration exceptionnelle que nous avons eue avec nos coll√®gues fran√ßais : ce n’est pas nouveau, mais je crois que c’est un exemple positif au niveau national¬†¬Ľ.