Encore une atteinte à la solidarité dans la Roya : 7 citoyens solidaires en garde à vue le 13 mars au petit matin

 Dans Non classé

SEPT CITOYENS SOLIDAIRES DE LA ROYA EN GARDE A VUE DEPUIS MERCREDI 13/03/19

Communiqué au 14/3/19 à 14 h

Hier, sept personnes, dont trois membres du Conseil d’administration de Roya Citoyenne ont été réveillées au petit matin (certains devant leurs enfants) par des gendarmes armés.
Tous ont été perquisitionnés, emmenés en garde à vue ( certains menottés).  A cette heure, ils sont toujours interrogés. Le harcèlement des solidaires et des aidants continue et s’amplifie, en contradiction flagrante avec la position récente du Conseil constitutionnel consacrant le principe de Fraternité. Nous ne sommes ni des criminels, ni de dangereux terroristes. Ces tentatives d’intimidation  ne nous empêcheront  pas de continuer à accueillir et aider ceux qui passent par chez nous, après avoir, pour beaucoup, frôlé la mort. L’Histoire nous donnera raison, comme elle l’a fait pour d’autres, qui se sont élevés contre l’injustice et la barbarie.

NB : Après environ 36 heures, les gardes à vue ont été levées jeudi 14 mars en début d’après-midi, sans aucune mise en examen.
——————————————————————————————————————-

Ainsi avec un acharnement particulier la vallée de la Roya vient d’être à nouveau le théâtre d’un déploiement de forces de polices à l’encontre de plusieurs de ses habitant·e·s, citoyen·ne·s solidaires. Qu’ont-ils fait de condamnable ? Ils ne le savent pas, personne ne le sait, mais en tout cas, ils sont quelques uns à avoir passé une nuit en garde à vue après irruption violente de gendarmes, souvent l’arme au poing à leur domicile, terrorisant les enfants, le mercredi 13 mars à 6h30, pour une perquisition suivie de leur arrestation.

Régulièrement, suivant en cela une tradition qui au long des décennies ne s’est jamais démentie et qui en fit pendant la guerre des héros, ils ont secouru des étrangers arrivés au péril de leur vie dans leur vallée, à travers la montagne périlleuse. Plusieurs de ces migrants sont morts avant d’arriver, mais pour ceux qui ont réussi à y parvenir, ils découvraient enfin la solidarité et la fraternité que
savent pratiquer bon nombre de citoyens de la Roya. Enfin pensaient-ils, l’asile, le repos, la paix, l’avenir étaient à portée de leur vie !

C’était sans compter sur le déni de droit que pratiquent police et préfecture aux ordres d’un gouvernement qui bafoue la loi pour faire obstacle aux demandes d’asile.
« Sauver des vies n’est pas un délit, dans les montagnes comme ailleurs » ainsi que viennent de l’affirmer six associations humanitaires, renforcées en cela par la décision du conseil constitutionnel de faire de la Fraternité une obligation pour tout citoyen de notre République. Ces habitants n’écoutant que leur ADN ont pratiqué la Fraternité, chacun à sa manière, aidant de mille façons les
migrants en désespoir et en demande.

STOP à l’intimidation, à la terreur. Nous exigeons de ce gouvernement l’application du droit international qui n’est pas respecté dans l’accueil des plus faibles et le respect des décisions du Conseil constitutionnel, en cessant ces poursuites envers nos compatriotes qui exercent un droit
inaliénable et un devoir impérieux : la FRATERNITE.

SOLIDARITE MIGRANTS COLLECTIF 06 : Alternative et Autogestion 06, Artisans du monde 06 – Attac 06 – Citoyens solidaires 06 – Collectif citoyen Bevera – Défends Ta Citoyenneté ! Emmaüs Côte d’Azur, FCPE, FSU 06, Habitat et Citoyenneté, LDH Paca, LDH Nice, Mouvement de la Paix, MRAP 06, Planning familial 06, Réseau
décolonial 06, RESF 06, Roya Citoyenne, Solidaires 06, Solidaires étudiant-e-s Nice, Vallées solidaires 06.
et : Association pour la Démocratie à Nice – CIMADE 06 – Diem 25 Nice – Ensemble ! 06 – France Insoumise 06 –
Nouveau Parti Anticapitaliste 06 – Parti Communiste 06 – Parti de Gauche 06 – Tous citoyens ! – UD CGT 06

Aide aux migrants: Au moins six militants de la vallée de la Roya en garde à vue
ENQUETE Des membres de l’association Roya Citoyenne, dont certains ont été libérés ce jeudi midi, ont été arrêtés très tôt mercredi matin

https://www.20minutes.fr/justice/2472715-20190314-aide-migrants-moins-six-militants-vallee-roya-garde-vue

Article de 20 minutes du 14/3 14h50

Ce matin tôt, plusieurs militants de Roya Citoyenne ont fait l’objet de perquisition à leur domicile et sont, à l’heure actuelle, en garde à vue.

Communiqué de la Fédération du parti communiste 06

Le gouvernement persiste dans sa volonté d’intimidation à l’égard des femmes et des hommes dont le seul crime est de faire preuve de solidarité à l’égard des réfugiés.
La fédération Parti communiste 06 rappelle que le Conseil constitutionnel a affirmé : « La solidarité n’est pas un délit.  » Le PCF 06 dénonce la logique animant le gouvernement qui privilégie la chasse aux citoyens solidaires au lieu de faire face à ses responsabilités en créant les conditions pour un accueil digne des réfugiés. 

Communiqué de Citoyens solidaires 06
Rafle dans la Vallée de la Roya : « une belle bande de bons à rien »

Ce mercredi 13 mars 2019 c’est un véritable convoi des forces armées qui a envahi la vallée de la Roya , réveillant les familles à 6h du matin, braquant les habitants avec des armes automatiques et traumatisant les enfants pas encore réveillés pour aller à l’école

Mais à l’opposé de l’affaire Benalla, cette fois ci les policiers ne sont pas rentrés bredouilles, ils ont immédiatement raflé les quelques paisibles montagnards (7 personnes dit-on) qu’ils étaient venus chercher pour les mettre en garde à vue, mis à part bien sur ceux qui n’étaient pas chez eux ! Heureusement ils n’ont pas eu besoin de défoncer de portes car ici les bergeries n’ont pas de serrures. Mais l’autre violence celle qui fait vraiment mal c’est quand l’officier de police s’adresse au blanc en le vouvoyant et immédiatement après tutoie celui qui n’a pas la même couleur de peau… On se demande si c’est l’école de police qui enseigne cela ou si ça s’apprend sur le terrain…

Mais bref, on peut se questionner sur la capacité des services de l’état à protéger ses citoyens alors qu’ils ont apparemment du mal à localiser un « bon » français qui ne se cache pas, utilise un téléphone portable et qui ira gentiment à sa convocation après un bon repas, histoire de passer les prochaines 48 heures de garde à vue à digérer la daube, allonger sur le dos dans une cellule qui pue la pisse et tout un tas d’autres trucs !

Alors quel était le but de ce déploiement digne de la chasse au méchant Ben-Laden ? Démanteler un réseau de faux monnayeurs ? Retrouver le plus gros diamant du monde, le fameux Youkounkoun ? Remonter la filière des armes Françaises qui tuent des civils au Yemen ? Interpeller celui qui a fabriqué la mallette qui transportait les billets de Kadhafi pour Sarkozy ? Capturer les barbouzes de Macron qui trollent le net ?

Et bien non ! Figurez vous que cette action a eu lieu dans le cadre d’une commission rogatoire avec une enquête commencée il y a plusieurs mois et dans laquelle il semble que les enquêteurs travaillent ardemment à satisfaire la volonté des autorités c’est à dire faire passer qui que ce soit qui tend la main à son prochain pour un maudit criminel. Non content de briser les efforts de l’Aquarius, de mener des chasses aux noirs dans les montagnes et de les abandonner dans la neige, de faire passer les associations humanitaires pour des islamo-gauchistes, de poursuivre en justice des citoyens qui sauvent des vies, cette fois ci il se pourrait bien que comme à Briançon ils espèrent faire passer des villageois qui se connaissent et défendent la Fraternité pour un dangereux réseau de malfaiteurs en bande organisée…

« Une belle bande de bons à rien !  » s’est écriée cette villageoise assistant à sa fenêtre à cette opération. Espérons qu’elle ne soit pas poursuivi pour outrage…

Articles récents
Contactez-nous

Not readable? Change text. captcha txt