La justice reste droite dans ses bottes, la comédie continue : Raphaël, solidaire condamné par la Cour d’appel d’Aix

« Nous irons en cassation »Me Zia Oloumi

La justice reste droite dans ses bottes, la comédie continue, dans la Roya comme à Briancon et ailleurs en dépit de la décision de principe du Conseil constitutionnel (qui a amené la cassation des jugements en appel de Cédric Herrou et Pierre-Alain Mannoni en décembre) : Raphaël est « relaxé » pour le passage de frontière (ce qu’il n’a pas fait)… Mais reste condamné à 2 mois (avec sursis) au lieu des 3 mois prononcés en première instance. Sur quelle motivation ?!!!? Le conseil de Raphaël, Me Zia OLOUMI, indique qu’ils iront probablement en cassation. 
Le rendez-vous proposé par Tous Migrants et la Cimade Sud-est à Montgenèvre le 15 mars pour une maraude géante solidaire est particulièrement important pour signifier que nous ne lâchons rien.
Nous resterons solidaires malgré ces pressions.

Revue de presse

Sur Nice-Matin
Le 25 juin 2017, Raphaël Faye-Prio, 19 ans à l’époque, avait transporté, entre Saorge et Breil-sur-Roya, dans la vallée de la Roya, quatre demandeurs d’asiles. Le jeune homme, en CDD pour la période estivale – il réside à Saorge chez ses parents – avait appris leur présence à la gare toute proche. La suite sur www.nice-matin.fr

Sur 20 minutes
Une peine réduite par rapport à la première instance : le tribunal correctionnel de Nice l’avait condamné à trois mois de prison avec sursis.
Raphaël Faye voulait emmener des migrants chez Cédric Herrou pour régler des papiers administratifs.
Il n’a pas passé la frontière franco-italienne.
La suite sur www.20minutes.fr

Sur La Marseillaise
Avant le verdict d’Aix-en-Provence
(Lire en l’article en pdf)



Délibéré du jugement par la Cour d’appel d’Aix de Raphaël ce 16 janvier 2019 :

La justice reste droite dans ses bottes, la comédie continue, dans la Roya comme à Briancon et ailleurs en dépit de la décision de principe du Conseil constitutionnel (qui a amené la cassation des jugements en appel de Cédric Herrou et Pierre-Alain Mannoni en décembre) :
Raphaël est « relaxé » pour le passage de frontière (ce qu’il n’a pas fait) …
Mais reste condamné à 2 mois (avec sursis) au lieu de 3.
Sur quelle motivation ?!!!? 
Son avocat, Me Zia OLOUMI, nous en dira plus ultérieurement. Raphaël ira probablement en cassation.

Le rendez-vous proposé par Tous Migrants et la Cimade Sud-est à Montgenèvre le 15 mars pour une maraude géante solidaire est particulièrement important pour signifier que nous ne lâchons rien, 
et que nous restons solidaires malgré ces pressions :

https://tousmigrants.weebly.com/a-la-une


https://www.nicematin.com/justice/un-jeune-de-19-ans-avait-aide-des-migrants-a-saorge-peine-reduite-en-appel-291614

Laisser un commentaire