Revue de presse : Situation réfugiés Ventimiglia – Italie – Méditerranée – International

 Dans Actualités, Information, Revue de presse, Vidéos

 

————————————————————–

In Belgio c’è uno “scandalo Sudan”


http://www.repubblica.it/cronaca/2018/01/11/news/rimpatri_di_massa_la_corte_europea_dei_diritti_dell_uomo_ammette_i_ricorsi_dei_migranti_sudanesi-186256806/

La Corte Europea ammette i ricorsi contro l’espulsione collettiva dall’Italia di cittadini del Sudan


6 janvier 2018
Vidéo sous le pont à Vintimille … Et encore, ce jour-là il fait beau… A imaginer par une nuit d’orage, ou lors des nuits les plus froides de l’hiver…
https://video.repubblica.it/edizione/genova/ventimiglia-la-difficile-epifania-dei-migranti-che-sognano-di-raggiungere-il-nord-europa/293847/294457


5 janvier 2018
http://www.meltingpot.org/Niente-di-nuovo-sul-fronte-occidentale-A-Ventimiglia-tra.html?var_mode=calcul

—————————————————

9 décembre 2017

https://www.riviera24.it/2017/12/i-solidali-del-ponente-a-ventimiglia-tra-opportunismi-e-reticenze-arriva-il-gelo-aspettiamo-altre-vittime-di-frontiera-per-parlarne-272755/

Cet article traite d’un appel à l’administration de Vintimille, au maire et aux autorités en général afin qu’elles prennent des mesures urgentes pour la protection des migrants qui dorment dans le froid.

Il est reproché aussi au maire ses récentes déclarations et son despotisme (comme l’imposition de la fermeture du Centre de Gianchette l’été dernier) par rapport aux lignes de conduite pour l’accueil des migrants adoptées par l’Eglise et les associations de bénévoles.

En fait maintenant il apparaît que l’objectif principal du maire et de tout le conseil municipal, droite et gauche confondues, soit la fermeture progressive du Campo Roia de la Croix-rouge italienne, compte tenu de la réduction des flux migratoires. Cependant, selon l’article, c’est faux : Les données de Caritas témoignent que actuellement 500 personnes sont hébergées au Parco Roya, c’est-à-dire, cinq fois plus que l’hiver dernier. Mais le Préfet affirme que beaucoup d’entre eux seraient des migrants tout à fait réguliers munis des papiers et qui donc ne peuvent pas être déportés ailleurs, étant libres de circuler sur le territoire italien…

Articles récents
Contactez-nous

Not readable? Change text. captcha txt